Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

ANFI formations | September 16, 2021

Scroll to top

Top

Oser, les enjeux - ANFI formations


  • Oser faire craquer progressivement les résistances

    L’ingénierie pédagogique

    ANFI prend pour finalité l’accompagnement du plan pédagogique du site industriel.
    Cette ingénierie est au confluent du design, du génie logiciel et de la pédagogie de la cognition.
    Cela comprend l’ensemble des fonctions d’étude, de conception, de réalisation et d’adaptation du projet pédagogique.

    Les intervenants ANFI :
    • étudient le projet sous ses aspects techniques, économiques, financiers, et sociaux
    • sélectionnent et appliquent les méthodes et utilisent les outils qui permettent d’apprendre de manière adaptée à un public cible et en
    fonction d’objectifs pédagogiques clairement définis
    • rendent compte et intègrent leurs apports, les résultats et les échanges dans un document de synthèse

    L’excellence industrielle

    Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, le niveau de performance de l’outil industriel et son adaptation aux évolutions du marché sont
    des éléments clés de la compétitivité.
    La stratégie d’ANFI est d’intervenir sur les sites industriels de toute taille et de contribuer à améliorer leur performance opérationnelle en travaillant la fiabilité, la disponibilité et la réactivité, la sécurité de l’outil industriel par le biais de la formation.

    Les nouvelles technologies

    Depuis plus de 30 années dans la branche pharmaceutique et cosmétique, ANFI a identifié les mutations des modes de travail par une utilisation
    accrue de la vigilance et de l’intelligence des opérateurs. Nous sommes passés progressivement avec l’automatisation des équipements, de l’ère de la peine à l’ère de la panne. Face aux moteurs brushless, bus de terrain et écrans tactiles, les pilotes et opérateurs sont plus utilisés pour leurs capacités de brainpower que de manpower.

    ANFI France remarque cependant que si les tâches se sont simplifiées pour les personnels de conditionnement ou de fabrication, il en est tout autre pour les techniciens de maintenance.

    La montée en compétence

    Les véritables enjeux de la montée en compétence des personnels sont :

    Effets pour les stagiaires : montée en compétences professionnelles, reconnaissance nationale, satisfaction et sentiment de réussite, compréhension de l’environnement et des process, capacité d’analyse et de décision, disponibilité, réactivité, maîtrise et visibilité personnelle, communication avec le tuteur et les équipiers

    Effets pour les tuteurs : assistance et support, émulation à l’égard des compétences, clarification des exigences, diffusion des bonnes pratiques, facilitation du management des compétences.

    Effets pour l’organisation : valorisation des compétences internes, Institution de l’entreprise lieu d’apprentissage, mise en évidence de la fonction RH, effet d’entraînement pour la formation, gains de productivité, de qualité, de sécurité, accompagnement des changements organisationnels, accroissement de la polyvalence, clarification des rôles, amélioration des relations entre services, responsabilisation en cascade

    L’entreprise apprenante

    ANFI estime que pour devenir apprenante, l’entreprise doit développer six activités :

    1. Identifier en fin de journée, chacun à son niveau, un acte de formation auprès d’un apprenant
    2. Développer un réseau de formateurs internes sachant dans leur domaine et maintenu dans leur fonction d’expertise
    3. Partager la connaissance entre les services opérationnels et supports
    4. Apprendre avec les autres : clients, partenaires, fournisseurs, etc.
    5. Mettre à disposition les connaissances au point du besoin : c’est un point crucial.
    6. Susciter l’autonomie et la prise d’initiatives.


  • pour, pas à pas, modifer les mentalités et avancer !

    L’efficacité

    C’est la capacité d’arriver aux objectifs fixés pendant la phase d’ingénierie. être efficace, c’est produire les résultats escomptés et réaliser les objectifs fixés dans les domaines de la qualité, de la disponibilité et des coûts. En d’autres mots, c’est faire les choses rapidement et bonnes du premier coup.

    L’efficacité a fait l’objet de nombreuses interrogations au sein des laboratoires accompagnés par ANFI France depuis 33 années.

    Si le débat était autrefois timoré, on s’interroge aujourd’hui concrètement sur le processus gérant l’efficacité, notamment par les plans directeurs industriels venant des corporates étrangers.

    Optimisation par les coûts, par la spécialisation des sites, par la disponibilité et la réactivité du service, Anfi prend part à ce débat, évalue ses points forts et sa contribution et engage ses moyens dans le choix de ses clients.

    La mesure de la performance

    On ne mesure pas pour contrôler mais pour piloter.
    Dans la logique de nos laboratoires encore porteurs du poids taylorien, nous associons trop facilement les termes mesure et indicateurs avec contrôle.
    Il est aujourd’hui parfaitement avéré que ce système est totalement inadapté à la nouvelle configuration économique caractérisée par le changement rapide et l’imprévisibilité. Il faut passer d’une logique de planification a priori et de constat a posteriori à une logique dynamique et réactive : action, mesure, réaction.
    Le tableau de bord n’est plus un outil de contrôle mais un instrument d’aide au pilotage pour des acteurs responsables.

    Les formations réglementaires

    Elles vont au-delà du cadre strictement réglementaire et intègrent la notion de périodicité. Tout dépend du contexte, mais leur vocation, au-delà de l’aspect théorique et légal, est également de susciter la réflexion, le partage d’expérience, et l’appropriation des règles.
    C’est une autre façon d’aborder la formation réglementaire.

    Prenons l’exemple des BPF.
    Vous avez deux façons de parler bonnes pratiques de fabrication.

    La première : vous respectez les procédures sinon vous risquez d’être sanctionnés.

    La seconde : vous cherchez à maitriser les aléas du procédé, dans le respect du code de la santé publique, parce que les risques de dysfonctionnement sont moindres, parce que vous améliorez la qualité, parce que vous donnez du sens à vos interventions, parce que vous limitez votre stress : la formation aux BPF ne peut pas être déconnectée de la finalité de la tâche.

    La gestion des qualifications

    La montée en compétence des personnels de production impacte la définition des métiers. Les formations qualifiantes interrogent les RH sur la reconnaissance des nouvelles compétences.

    ANFI France est habilité, par le biais du LEEM, pour l’accompagnement des sites de production à l’obtention d’un des 7 CQP de l’industrie pharmaceutique.

    Avantages de l’intervention d’Anfi

    Pour l‘entreprise :

    • La garantie d’un salarié entièrement formé à son métier
    • Un savoir-faire opérationnel et une efficacité optimisée
    • Une solution souple pour s’adapter à ses besoins et contraintes
    • La prise en charge des actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation par les organismes paritaires collecteurs agréés

    Pour le candidat :

    • Une formation sur mesure (contenu, durée du contrat…)
    • L’acquisition de nouvelles compétences et une mise en pratique immédiate
    • Un accompagnement d’ANFI France à chaque étape
    • L’obtention d’un certificat de qualification professionnelle reconnupar la branche, et élargi à d’autres branches pour certains métiers